MUHAT : la SGCG présente son projet de 18 500 logements

La société de gestion et de construction guinéenne (SGCG) a présenté ce mercredi 13 octobre aux autorités du Ministère de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire (MUHAT) son projet de construction de 18 500 logements dans les quartiers de Kobayah et de Tayaki dans la commune de Ratoma

Ce projet baptisé « Dream City » va se viabiliser sur une superficie totale de 687 hectares pour une durée de 10 ans. Aux dires des promoteurs, les premières bâtisses vont sortir de terre courant l’année 2022. Il est préfinancé à hauteur de 479 millions de dollars sur un coût global de 1 milliard 25 millions de dollars. En termes de catégorisation avec toutes les commodités, il y aura 5 000 logements économiques, 5 000 autres logements sociaux, 3 000 en résidentiel et 4 500 en haut standing. Les travaux de terrassement ont déjà démarré sur une distance de 900 mètres. Quant aux constructions proprement dites, elles vont démarrer en janvier 2022

Un exposé qui a soulevé des observations et interrogations sur l’impact sociétal et environnemental du projet. Des interrogations auxquelles les promoteurs ont donné des assurances pour une large adhésion d’autant que le projet sera bâtit sur une zone basse et humide

Dans sa réaction, le secrétaire général du MUHAT a recommandé au promoteur de rabattre au maximum possible le prix des maisons sociales en tenant compte de la bourse du Guinéen. Dans la foulée, il a également salué le dynamisme et la volonté de la société pour lesquels l’ingénieur Mohamed Maama Camara a réaffirmé l’engagement de son département à apporter l’appui technique nécessaire pour la réussite de cet ambitieux projet qui concourt à la création de nouveaux cadres de vie décents

Share Button
Please follow and like us: