Tougué & Koubia : Alexis et Aboubacar : deux directeurs et leur galère

0

À Tougué depuis janvier 2018, Alexis Niankoye Kolié se bat comme un beau diable pour faire fonctionner les services de l’Habitat dans cette préfecture.
Dépourvu de personnel jusqu’à ce jour, il a très vite compris qu’il lui fallait un assistant qu’il a d’ailleurs fait venir de Kindia où il exerçait comme chef section domaines et cadastre. Comme dans certaines localités, le bureau de Niankoye se trouve logé au siège de la préfecture.

Malgré sa précarité, la direction préfectorale de l’Habitat de Tougué comptabilise 55.450.000 GNF pour sa contribution au trésor public en quatre ans de gestion sous Niankoye au visa des documents présentés.

Autres acquis de l’Habitat de Tougué, l’aménagement des sites de Foréa au carrefour « 6 kilos »
en 2019 et de Kourégué et Samaya en 2020.
Au marché de Balafoya dans la zone de Tangaly 10 parcelles ont été également loties.

Pour mieux assurer sa mission, le directeur préfectoral de l’Habitat de Tougué a des attentes fortes:

Obtenir un bâtiment lui servant de siège dont le site est identifié au centre administratif de Gadha Feto, se doter d’un personnel et du materiel technique mais aussi d’un moyen de déplacement approprié pour combler les lacunes de l’unique engin roulant, une moto vieillissante, se confie Niankoye également confronté aux réticences des citoyens face à la nécessité de l’urbanisation.

À Tougué, la règle du tiers est systématiquement rejetée. Pour dix (10) parcelles loties, deux seulement reviennent à l’État. S’y ajoute la violation permanente du permis de construire.

Même réalité pour la préfecture de Koubia. Là-bas, seul Aboubacar Fofana, directeur préfectoral de l’Habitat est en fonction. Ils étaient au nombre de deux. Son binôme lui est absent depuis un moment pour cause de maladie.
En attendant, Aboubacar qui a par ailleurs été radié des effectifs de la fonction publique il y a quatre mois pour avoir raté le dernier contrôle des fonctionnaires, représente l’État à Koubia depuis 2011 après être parti de Boffa comme chef section construction.

Le Chef du département qui a lui-même dressé le triste constat de la situation de ses cadres à l’intérieur du pays en présence de son homologue de la fonction publique, annonce des projets multisectoriels. Il s’agit pour Ousmane Gaoual Diallo de promouvoir les moyens d’accélérer le développement tous azimuts de la Guinée profonde, le secteur de l’Habitat en particulier.

Share Button
Please follow and like us: